LETTRES DE PRÉOCCUPATION DU CESP AUX INSTITUTIONS EUROPÉENNES

0 Comment
46 Views

06-04-2020

Le Conseil européen des syndicats de police (CESP) surveillant de près la situation avec la pandémie de COVID-19 en Europe a envoyé des lettres de préoccupation à toutes les institutions européennes concernées concernant la protection des policiers en tant que premiers garants des droits et libertés des citoyens qui sont en première ligne pendant la pandémie, risquant leur vie.
Cette crise a mis en évidence une série de problèmes qui ont conduit certains gouvernements à penser et agir en tant que nations isolées et non en tant que partie d’une grande Europe unie et le rêve d’égalité et de justice.

À cet égard, au nom des membres du CESP, le président du CESP, Ricardo Valadas, a exprimé sa préoccupation aux institutions européennes concernées concernant:

  •  La nécessité de disposer d’un équipement de protection adapté à la mission que les policiers doivent effectuer dans ces moments délicats. Nous recevons constamment des informations de la part d’officiers de police de toute l’Europe, un équipement de protection adéquat partout.
  • L’absence de tests agréés, dans certains pays, implique que lorsqu’un policier présente des symptômes de la maladie, toute son équipe est mise en quarantaine, retirant un grand nombre de professionnels du service sans savoir s’ils sont infectés ou non. Les conditions asymptomatiques sont également un très gros problème auquel les policiers sont confrontés chaque jour.
  • Le manque de sécurité et de protocoles sociaux pour la police, concernant le travail de terrain. Le manque de ressources humaines révèle des situations où les policiers travaillent quotidiennement, sans arrêt, dans les pires conditions. Nous avons besoin de protocoles bien définis et intégrés.

De plus, la restriction des droits sociaux et les implications drastiques dans l’économie peuvent inciter certains gouvernements à adopter et à mettre en œuvre de futures mesures et politiques économiques qui sont loin de se dire européennes.

Le CESP est très préoccupé par les discours intolérants du démagogue. L’Europe a toujours été pluraliste et un continent diversifié. Nous considérons que le rêve européen est la manière politique d’assumer notre diversité et qu’il représente not